Mondarrain depuis Pecoinburua

27-12-2019

Brigitte et Jean Pierre, Marie Claire et Michel,

Marie Hélène et Jacques, Christiane et Jean Paul,

Adrien et Unai.

Dénivelée : 387m

Distance : 5,300 km AR

Total : 3H41 (montée : 1H29)

Grand beau temps brumeux.

Carte IGN TOP25 - 1345 OT

Cambo-les-Bains / Hasparren

Les repères de type (MP01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Partis de Bardos à 10H00 avec Brigitte et Jean Pierre, nous passons par La-Bastide-Clairence, Hasparren et Cambo pour rejoindre Itxassou à 10H45 où nous retrouvons le reste de l'équipe. Nous prenons la D249 en direction d'Espelette. Au sommet d'une côte, à la ferme Haranea, nous tournons à gauche sur une petite route qui monte vers le Sud (panneau directionnel Mondarrain et Artzamendi). Une centaine de mètres plus loin nous tournons à gauche, puis la route fait un lacet serré sur la droite devant la maison "Pamparinia". Nous franchissons un autre lacet avant d'atteindre le col de Legarre (Legarreko lepoa) où nous avions prévu de nous arrêter... Hélas, nous ne sommes pas les seuls à avoir décidé de faire le Mondarrain aujourd'hui ... Il est impossible de stationner ! Nous continuons donc en direction de l'Artzamendi, et après avoir parcouru 1,400km depuis le col de Legarre, nous stationnons sur un petit parking côté gauche, au départ de la route en impasse qui conduit au fronton de Pecoinburua (qui se trouve à 150m environ en face de nous au Nord-est).

- 11H13 - 362m (MP01) Nous démarrons en continuant sur la route "Gerastokobidea" en direction de l'Artzamendi (direction Sud-sud-ouest). Le sommet du Mondarrain se trouve en face de nous, et la pyramide parfaite de l'Ezcondray se trouve sur notre droite. Nous tournons ainsi le dos à l'Ursuya.

- 11H15 - 374m (MP02) Après avoir parcouru 150m environ sur la route, nous prenons le chemin balisé en jaune qui monte à droite d'une maison, en franchissant un passage canadien. Nous observons le même panneau que celui que nous avions trouvé en montant à l'Errebi depuis Aïnhoa il y a une douzaine de jours. Il indique que nous pénétrons dans une zone d'élevage de "betizu", une race de vaches locales vivant à l'état sauvage dans la montagne basque, et plus particulièrement dans le massif du Mondarrain.

- 11H30 - 456m (MP03) Nous laissons un sentier qui longe une clôture sur notre droite pour continuer en face sur le chemin principal. Nos deux garçons sont contents de jouer quelques minutes, avec l'épave d'une voiture rongée par la rouille... L'essentiel, c'est qu'il reste le volant pour pouvoir la conduire !

- 11H39 - 512m (MP04) Nous prenons le chemin qui part à flanc sur la droite (Ouest).

- 11H42 - 524m (MP05) Nous rejoignons un chemin que nous empruntons en montant vers la gauche (Sud-est).

- 11H47 - 546m (MP06) Le sentier franchit un petit ruisseau avant de traverser un secteur très humide.

- 11H59 - 582m (MP07) Nous voici maintenant sur une portion d'itinéraire beaucoup plus confortable, qui parcourt le versant Est du Mondarrain (direction plein Sud), avec le sommet de l'Artzamendi en face de nous légèrement sur notre gauche. Nous avons un joli point de vue sur la vallée de la Nive qui s'écoule à nos pieds, et nous commençons aussi à voir la chaîne des Pyrénées enneigées.

Vallée de la Nive

- 12H27 - 671m (MP08) Nous rejoignons la croupe Sud du Mondarrain, et nous virons à droite pour monter en direction du sommet, sur une sente bien tracée.

La croupe Sud du Mondarrain

- 12H38 - 719m (MP09) Le sentier tourne à droite au pied du massif rocheux sommital.

Le sentier tourne à droite au pied du massif rocheux sommital.

- 12H42 - 749m (MP10) Nous voici au sommet du Mondarrain matérialisé par une croix, sur laquelle est gravé un homme qui marche un bâton à la main.

Nous voici au sommet du MondarrainNous voici au sommet du Mondarrain matérialisé par une croixNous voici au sommet du Mondarrain

Des vestiges de murs témoignent de la présence d'une ancienne forteresse romaine. Selon Jose Miguel de Barandiaran, elle fut réaménagée aux environs du XIIème siècle par le Royaume de Navarre. Elle a été placée sous l'autorité de nombreux gouverneurs entre 1294 et 1390.

C. Duvoisin écrivait en 1858 que les murs étaient épais de 1,60m et il notait qu'au centre de l'enceinte subsistaient les vestiges d'un escalier conduisant aux souterrains destinés aux munitions de guerre et de bouche...

Croix au sommet du mondarrain, à larrière plan, le col des veaux.Les vestiges d'une ancienne forteresse.

Photos prises lors de notre passage le 16 février 2003 

Nous faisons le tour d'horizon traditionnel : Ursuya, Abarratia, Garralda, Eltzarruze, Erréguélu, Baigura, Laina, Haltzamendi, Pic du Midi de Bigorre, Pic de l'Ourlène, Petit et Grand Gabizos, Pic de Ger, Vignemale, Balaïtous, Artzamendi, Iguzki qui cache presque entièrement Irubelakaskoa, Gorramakil, Alto Otanarte, Gorramendi...

Le massif du BaiguraLes Pyrénées enneigées

... Saioa, Bearreztegi, Alkurruntz, Aizkolegi, Mendaur, Atxuria, Ernio, Ibantelli, Bianditz, Erlo, Atxulegi, Peñas de Haya, La Rhune, Errebi et Jaïzkibel.

Nous voyons aussi très bien le littoral avec le Cap du Figuier, la baie de Saint-Jean-de-Luz, Bidart, Biarritz (facilement repérable avec son phare), Bayonne et même le Marais d'Orx.

Michel nous dégote un endroit à l'abri du vent, et les garçons se nichent dans une grotte pour manger. Le vin de Marie Claire, le fromage de Jacques, le café de Brigitte et le chocolat de Christiane, rien ne manque pour nous récompenser de nos efforts !

Les garçons se nichent dans une grotte pour manger.Les garçons se nichent dans une grotte pour manger.

Rien ne manque pour nous récompenser de nos efforts !

- 13H46 Nous amorçons la descente par le versant Nord, sur un sentier qui passe à droite d'une arête rocheuse.

- 13H51 - 720m (MP11) Nous esquivons un gros bloc rocheux par la gauche. Nous remarquons qu'il est équipé de pitons pour faire de l'escalade.

- 13H54 - 702m (MP12) Nous passons à côté d'une source et appuyons sur notre droite (direction sud-est), avant d'obliquer à gauche une centaine de mètres plus loin.

- 14H02 - 650m (MP13) Nous descendons maintenant plein est, puis nous tournons à droite pour retrouver le sentier que nous avions emprunté à la montée : (MP14) -- 596m - 14H09.

- 14H54 Nous sommes de retour au point de départ.

Unai et Adrien vont faire une partie de pelote sur le fronton de Pecoinburua avec leur grands-pères respectifs, tandis que nous descendons par le Pas de Roland pour rejoindre Bardos vers 16H00.

Randonnées