Les gorges du Río Cares

07-05-2000

Christiane, Jean Paul, Nadette et Sylvain.

Dénivelée 450m

Total : 7H30 (Aller 4H00)

Beau temps le matin, orages l'après-midi.

 

Le canal surplombant les gorges.

- (9H00) Après une bonne nuit, nous quittons l'hôtel "El Mirador de Cabrales" par la route qui se dirige au Sud en direction des gorges du Río Cares. On franchit un tunnel et la route se transforme en chemin de pierres.

- Nous prenons immédiatement sur la droite un petit sentier au pied duquel un panneau nous indique la direction de Caín.

- Dès le départ la déclivité de l'itinéraire est importante. Nous montons régulièrement jusqu'à "los Collados" ou nous profitons d'une magnifique vue sur les gorges.

- 9H50 Nous rejoignons un canal, ouvrage magnifiquement intégré dans le site, parfois creusé en tunnel dans le roc, parfois canalisé par de superbes murs de pierres. Notre itinéraire suivra ce canal construit entre 1916 et 1921, jusqu'au terme de notre périple.

- 10H20 Nous passons un magnifique belvédère au dessus des gorges où la verticalité est si impressionnante que nous observons le Cares couchés à l'extrémité de la pointe rocheuse.

- Dans la descente qui suit, un étrange monolithe en forme de champignon (ou de massue) se trouve là comme pour en rajouter à l'originalité du site.

Etrange monolithe

- 10H30 Le chemin est maintenant totalement taillé dans la falaise, dans le creux d'un ravin "affluent", nous passons en dessous de 2 grottes qui ne semblent pas naturelles… Sylvain escalade pour explorer l'une d'elles.

2

 - 10H40, Nous observons sur notre droite une magnifique arche naturelle de plusieurs dizaines de mètres de hauteur.

- 12H00 Le sentier est toujours taillé dans le roc, nous franchissons quelques tunnels, nous jouons à saute-mouton avec le canal qui se trouve momentanément en dessous de nous. Un déversoir fait jaillir une superbe cascade sous nos pieds.

- 12H30 Nous franchissons "el puente Los Rebecos" après lequel nous admirons une cascade moussue sur notre droite. La gorge se resserre, le chemin plus que jamais encaissé dans la roche nous conduit à une seconde passerelle "Trascamara" ou la charge est limitée à 6 personnes…

- Le sentier se transforme en une succession de tunnels où les plus grands (Sylvain) doivent se baisser pour épargner leur crâne.

- Nous franchissons encore une passerelle à côté du barrage de la centrale électrique. Nous suivons le sentier, qui après une dernière passerelle (el puente de los Pinteros) nous permet d'atteindre Caín de Abajo (13H00) sous la menace des orages.

- Après un bon casse-croûte, nous reprenons le chemin du retour par le même itinéraire.

 - 17H30 Nous sommes de retour à l'hôtel.

À toutes fins utiles, voici le téléphone de l' hôtel "El Mirador de Cabrales": 985 84 66 73.

Randonnées